Ce chat saute dans les bras de sa maîtresse après avoir été perdu pendant 536 jours

Lorsque Mindy Criner et son mari Luke ont adopté leur chat Cat, il était très timide. Le jeune chat qui se trouvait dans un refuge avait l’habitude de s’assoir en regardant les autres jouer. Mais pour Mindy, c’est parce qu’il avait besoin d’une famille pour l’aider à prendre confiance.

« On pouvait voir dans ses yeux qu’il avait juste besoin d’amour », dit Mindy.

MINDY CRINER

Il a fallu un peu de travail, mais en peu de temps, Cat était bien installé dans sa nouvelle maison et très vite il a commencé à aimer tous les membres de la famille.

Quand Mindy et Luke ont eu un bébé, Cat l’a immédiatement aimé aussi et le couple savait qu’il avait eu raison d’adopter ce petit chaton timide.

Le chat a acquis une grande confiance en lui après avoir rejoint sa famille et il aimait souvent se promener dans son jardin et explorer un peu.

Mais un jour, alors que Mindy cherchait Cat dans la maison, il restait introuvable.

MINDY CRINER

Très vite Mindy a contacté une page Facebook dédiée aux animaux perdus puis, avec son mari, ils ont tout fait pour tenter de retrouver Cat.

Ils ont placé une litière et de la nourriture dehors dans l’espoir que des odeurs familières l’aideraient à rentrer chez lui. Ils ont installé des petites cabanes dans tout le quartier et ont demandé à des amis de les vérifier chaque fois qu’ils le pouvaient. Ils ont mis d’innombrables affiches.

Chaque soir, ils se promenaient dans le quartier en l’appelant par son nom, mais ils ont finalement commencé à perdre espoir.

Les jours passaient, devenaient des semaines, les semaines des mois puis une année entière s’est écoulée. La blessure dans le cœur de Mindy était grande ouverte.

Mais, 536 jours exactement après la disparition de Cat, Mindy a reçu l’appel qu’elle n’aurait jamais cru recevoir. Quelqu’un l’avait trouvé !

MINDY CRINER

« J’ai pensé qu’il devait y avoir une erreur », raconte Mindy. « Le message vocal qu’on m’avait laissé me disait de contacter le refuge où j’avais adopté Cat. J’ai conduit jusqu’à ce refuge aussi vite que la loi le permettait et j’ai franchi la porte en me défendant déjà de verser des larmes. »

Lorsque Mindy est arrivée au refuge, ils lui ont dit qu’un homme avait en fait nourri Cat, qu’il pensait être un animal errant, pendant environ un an.

Puis un jour, Cat a été renversé par une voiture, mais a survécu. En allant chez le vétérinaire, l’homme a constaté que Cat avait une puce et il ainsi découvert que ce n’était pas un chat errant, mais qu’il appartenait à des gens.

Mindy est rapidement entré en contact avec l’homme qui avait trouvé Cat et s’est rendu chez lui. Cat était assis sur le porche en train de manger une friandise lorsqu’elle est arrivée, et dès qu’ils se sont vus, c’était comme si le temps n’avait pas du tout passé.

MINDY CRINER

« Je me suis assis sur les marches, je l’ai laissé venir vers moi au cas où il aurait peur et il s’est mis sur mes genoux et a ronronné », explique Mindy.

« J’ai commencé à marcher vers la voiture où mon mari (qui a une voix très particulière) parlait à l’homme qui l’avait nourri et Cat a ronronné plus fort que je ne l’aurais cru possible et s’est frotté contre ma tête pour la première fois. C’est comme s’il avait remis en place ce petit morceau de mon cœur brisé. »

Dès qu’il a vu sa famille, Cat a su qu’il allait enfin rentrer chez lui, et il n’aurait pas pu être plus heureux.

MINDY CRINER

Une fois rentré chez lui, Cat s’est installé presque instantanément, saluant ses frères et sœurs chiens et chats et réclamant toutes ses anciennes places comme s’il n’était jamais parti.

Ses parents et lui ont passé le plus de temps possible à se câliner et toute la famille est si reconnaissante d’avoir enfin retrouvé Cat à sa place !

MINDY CRINER

« J’espère que notre histoire donnera de l’espoir à ceux qui ont perdu leur animal de compagnie et peut-être que ceux qui ont accueilli sans le savoir l’animal de quelqu’un d’autre vérifieront s’il est pucé pour que cet animal puisse retrouver sa famille afin que quelqu’un d’autre puisse ressentir la joie immense que nous éprouvons », conclut Mindy.

Source : The Dodo

[an error occurred while processing this directive]