Un homme n’a pas hésité à sauver un ourson mourant malgré le risque d’aller en prison

Alors qu’il faisait de la randonnée dans l’Oregon (États-Unis), le photographe Corey Hancock a découvert un petit ourson âgé de 3 mois qui semblait presque mort.

« Il était à peine à 60 cm du sentier, allongé sur son dos et il semblait mort. Ses lèvres étaient bleues. Ses yeux étaient ouverts, mais immobiles et brumeux. La pluie tombait à verse et trempait son ventre », a écrit Corey sur Facebook.

Le pauvre petit ours avait désespérément besoin d’aide. Toutefois, Corey était inquiet de savoir si la maman de l’ourson était dans les parages et il ne voulait pas être attaqué. Après avoir pris rapidement une photo, Corey s’est mis en retrait sur une pente pour observer et voir si la mère de l’ourson était présente.

« Des minutes se sont écoulées et la pluie tombait sur son corps presque sans vie. Il bougeait parfois ses pattes. C’était la seule indication que j’avais qui montrait qu’il était encore en vie. Je savais qu’il ne survivrait pas longtemps dans ces conditions. Mais que faire ? J’étais conscient que chaque moment d’hésitation mettait à la fois le petit ours et moi-même en danger. J’ai pensé à mon propre bébé à la maison. L’ours ressemblait tellement à un nourrisson. Est-ce que je me contenterais de le regarder mourir sous la pluie ? Non … Je devais faire quelque chose », a expliqué Corey.

Il n’y avait aucune maman ours et Corey a donc décidé de sauver l’ourson. Il l’a alors porté pendant plus de 2 km jusqu’à sa voiture et s’est précipité vers Salem, sa ville natale. À un moment, l’ourson a cessé de respirer. Corey a alors effectué un bouche-à-bouche et le petit animal a recommencé à respirer.

Corey a emmené l’ourson au Turtle Ridge Wildlife Center, un centre spécialisé pour les animaux sauvages. Le petit ours était gravement sous-alimenté et déshydraté, preuve qu’il n’avait plus de maman depuis un long moment. Il a été très bien soigné et se remet doucement de sa terrible épreuve. Il a été baptisé Elkhorn comme la région où il a été trouvé.

Toutefois, de nombreux experts animaux ne sont pas d’accord avec ce sauvetage et pensent que Corey n’aurait pas dû toucher l’ourson. Selon L’Oregon Department of Fish and Wildlife, une agence gouvernementale, Corey aurait pu être condamné à une amende de 6 000 $ ou même envoyé un an en prison. Mais la police d’État de l’Oregon a expliqué que Corey ne pas puni pour avoir sauvé le petit Elkhorn.

Bravo Corey pour votre courage et votre grand cœur !

Source : The Animal Rescue Site / Corey Hancock 

[an error occurred while processing this directive]