Une équipe vétérinaire a été stupéfaite en voyant l’étrange « créature » qu’un homme avait amenée

Une chatte a été retrouvée dans un terrible état. Son apparence était surprenante et terrifiante à la fois.

Son nom est Hidey (hide signifie « se cacher » en anglais) parce que « elle se cachait souvent. »

Photo : Western PA Humane Society

Une chatte écaille de tortue a été emmenée à la clinique vétérinaire du refuge Animal Rescue League Shelter and Wildlife Center. Son ancien propriétaire, un homme âgé qui habitait à Pittsburgh en Pennsylvanie, avait également un autre chat, Siam. L’homme qui souffrait de la maladie d’Alzheimer a été placé en maison de retraite. Les chats, malheureusement, ont été oubliés.

Paul Russel, un parent éloigné de l’homme âgé, a été le premier à penser aux chats. Enfin… plutôt à un chat.

« Quand ils l’ont placé en maison de retraite, j’ai pensé : ‘Hé, il a un chat’ », a expliqué Paul. « La maison était toujours ouverte, je suis donc descendu et j’ai laissé de la nourriture pour le chat […] Puis quelqu’un a mentionné qu’il avait un deuxième chat. J’ai donc commencé à chercher et la grosse créature a soudainement jailli de sous le lit et est descendue en courant dans la cave. J’ai pensé : ‘Qu’est-ce que c’était ?’ »

Photo : Western PA Humane Society

Le pelage de Hidey était si emmêlé que des dreadlocks s’étaient formées. « Au début, j’ai pensé que c’était une chatte qui avait une couverture sur elle », a raconté Paul. « Mais non, il s’agissait de Hidey. Elle s’est cachée dans un coin de la cave. Je suis descendu avec une lampe de poche pour voir, c’était presque comme un film d’horreur. Je l’ai trouvée tapie dans un coin. Elle souffrait probablement. »

Russel a emmené Hidey au refuge Animal Rescue League Shelter and Wildlife Center qui est affilié à la Western PA Humane Society, une organisation qui vient en aide aux animaux en difficulté.

Vidéo : Jenn Levitzki

L’équipe vétérinaire a été stupéfaite en voyant l’apparence de Hidey. « Ils n’avaient rien vu de tel », a expliqué Caitlin Lasky, responsable à la Western PA Humane Society. « Même en regardant sur internet, j’ai eu du mal à trouver quelque chose de semblable. C’est certainement un cas unique. »

L’équipe vétérinaire a dû anesthésier Hidey pour pouvoir raser en toute sécurité ses dreadlocks. « Il y avait plus de 900g de poils », a expliqué Caitlin. « Il a fallu des années pour en arriver là. Elle était également en surpoids. »

Photo : Western PA Humane Society

Bien que personne ne sache exactement comment le pelage de Hidey a pu en arriver là, l’équipe vétérinaire pense que son poids en est la raison principale. « Hidey était vraiment en surpoids, ce qui rend difficile pour les [chats] de se toiletter », a expliqué Caitlin.

Photo : Paul Russell

Brosser régulièrement les chats à poils longs les aide également. L’homme âgé était probablement incapable de le faire.

Photo : Paul Russell

Depuis que Hidey est sortie de la clinique vétérinaire, elle est restée avec Paul et sa famille. Elle se sent déjà mieux et retrouve une vie normale.

Photo : Paul Russell

L’adorable chatte reçoit tout l’amour qu’elle mérite dans sa nouvelle maison.

Photo : Paul Russell

Source : The Dodo / Love Meow

Laisser une réponse