Ce chien qui adore se promener ne peut plus se lever mais il peut compter sur l’amour de ses maîtres

La maladie et l’âge empêchent Maverick, un golden retriever, de se lever mais grâce à l’amour de ses maîtres, il ne reste pas immobile.

maverick-chien-chariot-12

Photo : Joey Maxwell

Joey Maxwell et sa femme, qui résident en Floride, ont adopté Maverick il y a huit ans dans un refuge. Le pauvre chiot à l’époque avait été abandonné par ses propriétaires.

« Il avait passé environ trois mois seul dans les bois », a expliqué Joey. « Quand nous l’avons eu, il avait la peau sur les os mais il était parfait pour nous. Il nous a aimés immédiatement et nous savions qu’il allait être notre chien. »

Malheureusement, il y a eu un nouveau défi auquel Maverick doit faire face mais cette fois, il n’aura pas à l’affronter seul.

Photo : Joey Maxwell

Photo : Joey Maxwell

Il y a deux ans, Maverick a été diagnostiqué avec un lymphome. Plutôt que d’accepter de perdre leur chien bien-aimé, sa famille a payé le traitement de chimiothérapie dont il avait besoin. Le cancer était en rémission et Maverick a toujours été un chien courageux. Il n’a jamais cessé d’être lui-même durant son traitement et même les années qui ont suivi.

Mais il y a deux mois, le cancer est revenu. Encore une fois, sa famille a décidé de faire tout son possible pour l’aider à le combattre. Après tout, il était encore un chien en assez bonne santé. Mais quelque chose a changé.

Photo : Joey Maxwell

Photo : Joey Maxwell

« Il y a une semaine, il a eu une crise. Nous sommes arrivés le matin et il ne pouvait plus marcher », a raconté Joey. « Il était allongé sur le sol et pouvait à peine lever la tête. Il ne voulait pas manger ou boire. Il tremblait. »

Maxwell a emmené d’urgence Maverick chez le vétérinaire. Le chien était anémique et souffrait d’une faible fièvre. Il a été gardé pendant quelques jours avant qu’il ne soit autorisé à retourner dans sa famille.

« Nous ne pensions pas qu’il allait s’en sortir », a déclaré Joey. « Ils l’ont renvoyé chez lui et nous ont dit que c’était presque la fin. »

Dans un autre sens, cependant, ce n’était que le début.

Photo : Joey Maxwell

Photo : Joey Maxwell

Après son retour à la maison, Maverick était toujours faible mais son esprit était fort. Même si la mort semblait à sa porte, il y avait encore un peu de temps pour des moments de joie.

« Nous avons décidé que la dernière chose qu’il ressentirait ne serait pas de la tristesse […] Nous voulions qu’il puisse sortir et faire ce qu’il aime faire. Et ce qu’il aime, c’est être à l’extérieur et avoir de l’attention. Il aime être aimé », a déclaré Joey. « Je suis déterminé à sortir ce chien de la maison, d’aller me promener avec lui pour aller chercher un cheeseburger et de la crème glacée. »

Photo : Joey Maxwell

Photo : Joey Maxwell

Maverick ne pouvant plus marcher, Joey a eu l’idée d’acheter un chariot assez grand pour le porter. Arrivé au magasin, Joey a expliqué son idée au responsable. « Il a appelé d’autres magasins et a trouvé un chariot en cinq minutes. Ils l’ont apporté au magasin, l’ont fabriqué pour moi et me l’ont vendu avec 50% de réduction. Je pleurais, tout comme le caissier. »

Grâce à cette idée, Maverick allait pouvoir de nouveau faire ce qu’il aime tant : se promener.

Photo : Joey Maxwell

Photo : Joey Maxwell

« Je suis rentré et j’ai mis le lit de Mav et une couverture sur le chariot. J’ai mis Mav dessus et nous sommes allés au centre-ville », a expliqué Joey. « Dès que j’ai commencé à faire rouler le chariot, à la seconde où nous avons commencé à bouger, […] il a levé la tête du lit et a eu ce grand sourire de chien jusqu’aux oreilles. »

Maxwell pensait que ce moment serait la dernière marche ensemble. Mais ce ne fut pas le cas.

maverick-chien-chariot-gif

« Il y eu une transformation instantanée », a déclaré Joey. « Donc, le lendemain, nous avons fait la même chose. J’ai remarqué qu’il allait un peu mieux. Nous l’emmenons au centre-ville à peu près tous les jours depuis. Maintenant, les gens ont commencé à le reconnaître et à venir lui dire bonjour. »

Photo : Joey Maxwell

Photo : Joey Maxwell

Photo : Joey Maxwell

Photo : Joey Maxwell

« Son état de santé s’est vraiment amélioré », a déclaré Joey. Ces promenades quotidiennes ont aidé Maverick d’une façon dont personne n’aurait imaginé. La fin, qui semblait proche, semble s’éloigner.

Photo : Joey Maxwell

Photo : Joey Maxwell

Maverick a même trouvé la force de se redresser lui-même.

« C’était réconfortant de savoir que nous pouvions encore le rendre heureux », a déclaré Joey. « Nous avons rempli notre mission et maintenant Maverick remplit la sienne. »

Photo : Joey Maxwell

Photo : Joey Maxwell

On ne sait pas combien de temps il reste à Maverick mais grâce au dévouement de ses maîtres, il continue de se battre et d’aimer la vie.

« Nous avons été chez le vétérinaire hier et ils ont expliqué qu’il était en assez bonne santé maintenant pour commencer la chimio », a expliqué Joey. « Il ne peut toujours pas marcher mais nous allons commencer à penser à plus long terme. »

Photo : Joey Maxwell

Photo : Joey Maxwell

D’une certaine façon, Maverick ne sera peut-être plus jamais comme avant, mais, dans un autre sens, ces promenades quotidiennes lui ont permis d’être plus que jamais lui-même.

« Je devais trouver un moyen de le faire sortir pour être [lui-même]. Je pense que ça aide. Et il est devenu une célébrité locale juste en faisant ce qu’il aime », a expliqué Joey. « Mav aime tout le monde et maintenant tout le monde aime Mav. »

Vous pouvez suivre les progrès de Maverick sur sa page Facebook et également faire une donation pour aider ses maîtres à payer son traitement.

Source : The Dodo

[an error occurred while processing this directive]