Cette chienne pense qu’elle est encore assez petite pour utiliser sa sœur comme oreiller

Lorsque Frannie a rencontré sa petite sœur Trixie, elle l’a immédiatement prise sous son aile (ou plutôt sous sa patte !)

Frannie venait de perdre ses deux sœurs canines quelques mois auparavant et leur compagnie lui manquait. Heureusement, la petite nouvelle était heureuse de lui remonter le moral.

JENNIFER LEWIS

« Frannie était si heureuse d’avoir une sœur que lorsque que Trixie est arrivée à la maison, elle a commencé à faire les premiers câlins », raconte Jennifer Lewis, la maman des deux chiennes. « Frannie n’a que six mois de plus que Trixie, mais Trixie se voit toujours comme la petite sœur. »

Dès le début, les deux chiennes ont aimé faire la sieste ensemble, se tenant au chaud toute la journée.

JENNIFER LEWIS

Près de trois ans plus tard, les deux petites chiennes se câlinent tous les jours, même si Trixie est devenue un peu plus grande que sa sœur.

« Trixie se met toujours au-dessus pour les siestes, comme vous pouvez le voir », dit Jennifer. « Frannie adore se blottir contre elle, alors elle la laisse se mettre au-dessus d’elle. »

« Je pense que Frannie aime juste le contact et ne remarque pas sa taille », ajoute Jennifer.

JENNIFER LEWIS

Les deux petites chiennes dorment avec leurs maîtres chaque nuit, mais pendant la journée, ils aiment se blottir sur le canapé…

JENNIFER LEWIS

…et sur le fauteuil…

JENNIFER LEWIS

… et sur le pouf.

JENNIFER LEWIS

Même si les deux chiennes sont très proches, leurs personnalités sont très différentes.

« Frannie aime sauter sur les genoux des gens même s’ils ne s’y attendaient pas », raconte Jennifer. « Elle aime aussi jouer au ballon, elle est super intelligente et très agile. Mais elle est plus inquiète et prend les choses plus au sérieux. Trixie est une petite fêtarde, elle aime s’amuser et profite de la vie. »

JENNIFER LEWIS

Frannie et Trixie font tout pour que chacune se sente bien. Elles sont heureuses et rendent leurs parents humains heureux également. Et elles adorent quand ces derniers leur font aussi des câlins.

Source : The Dodo

[an error occurred while processing this directive]