Cette chienne paralysée a rampé sur des kilomètres pour chercher de l’aide et son courage a été récompensé

Poppy, une adorable petite chienne paralysée des pattes arrière, a rampé sur des kilomètres afin de chercher de l’aide. Des personnes ont grand cœur ont alors été bouleversées en voyant la pauvre petite chienne handicapée et lui ont offert une seconde chance.

Photo : Amanda Stronza

Poppy était très jeune quand elle a eu la colonne vertébrale écrasée, lui laissant les pattes arrière paralysées. On ne sait pas exactement ce qu’il s’est passé, mais il est probable qu’elle ait été piétinée par un gros animal ou bien maltraitée violemment par une personne. Pendant des semaines, voire des mois, Poppy recherchait désespérément de l’aide.

Susanne Vogel travaille dans un camp de recherche sur les éléphants au Botswana, un pays d’Afrique australe. Susanne et ses collègues ont été émus en voyant au loin Poppy ramper difficilement vers leur camp.

Photo : Amanda Stronza

« Elle était incapable de marcher, mais elle était pleine d’amour et cherchait de l’aide », a raconté Susanne.

La femme au grand cœur et ses collègues ont immédiatement pris soin de Poppy. Ils ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour l’aider en attendant de pouvoir l’emmener chez le vétérinaire le plus proche qui était situé à 8 heures de route. Susanne n’en revenait pas que Poppy ait réussi à survivre à ses blessures et à son long voyage vers le camp.

« Le camp est dans une région reculée remplie d’éléphants, mais aussi de lions, de hyènes et d’autres prédateurs », a expliqué Susanne. Poppy était très maigre et trempée à cause de la pluie.

En voyant cette petite chienne courageuse et pleine d’amour, Susanne et ses collègues ont su qu’ils devaient l’aider.

Photo : Amanda Stronza

Poppy et l’un de ses nouveaux amis, Graham McCulloch, ont fait le trajet de huit heures à travers des routes dangereuses et ont ensuite traverser une rivière en bateau jusqu’à la clinique vétérinaire la plus proche.

Le vétérinaire a déterminé que Poppy avait environ 7 mois. La petite chienne avait besoin d’une intervention chirurgicale pour réparer sa colonne vertébrale blessée. Un membre de l’équipe, Amanda Stronza, a mis en place une page GoFundMe, un site de financement participatif, afin de récolter l’argent nécessaire. En attendant, Poppy a continué de se rétablir de son long périple.

Photo : Amanda Stronza

Selon le vétérinaire, les chances que Poppy survive à l’opération sont minces. « Elle avait tellement de vie en elle et je savais que nous devions honorer sa volonté de vivre et le dur combat qu’elle a mené pour nous trouver et rester en vie. Je ne pouvais pas accepter de l’euthanasier. »

Photo : Amanda Stronza

Après quelques jours, en étant nourrie, hydratée et soignée convenablement, l’état de Poppy s’est considérablement amélioré. Le vétérinaire a alors décidé qu’il serait préférable de la laisser continuer à recouvrer ses forces pendant un certain temps avant de tenter une opération chirurgicale risquée. Poppy a continué d’étonner ses sauveteurs par sa volonté de vivre et les progrès qu’elle a fait. Dès qu’ils l’ont rencontrée, ses sauveteurs ont su que Poppy était une petite chienne très spéciale.

Photo : Amanda Stronza

« Ses yeux nous ont immédiatement attirés », a expliqué Amanda. « Ils sont énormes, suppliants et étincelants de vie. » Poppy a également séduit ses sauveteurs grâce à son grand cœur et sa volonté de vivre.

Aujourd’hui, Poppy est toujours avec ses amis au Botswana. Chaque jour, elle continue d’aller mieux.  Dans un mois, ses sauveteurs vont voir si l’adorable petite chienne est prête à être opérée. Ils ont de grands espoirs pour Poppy, cette chienne courageuse qui a toujours refusé d’abandonner.

Photo : Amanda Stronza

« Elle a déjà tant de personnes à travers le monde qui l’aiment, regardent quotidiennement ses progrès et sont impatientes de voir un dénouement heureux, à savoir l’adoption par une famille aimante », a expliqué Amanda. « Elle va retrouver sa capacité de marcher ou elle [aura un chariot roulant] pour l’aider. Je pense qu’elle a un bel avenir devant elle ! »

Photo : Amanda Stronza

Source : The Dodo