Ce chien errant a été adopté par un monastère et il est devenu un petit moine

Carmelo, un petit chien, errait dans les rues en Bolivie à la recherche d’une maison. Un jour, le monastère franciscain de Cochabamba lui a ouvert ses portes et l’a adopté.

Photo : Kasper Mariusz Kaproń Ofm

Le petit chien a été nommé Frère Bigotón (Frère Moustache) et il a même reçu un petit habit franciscain adapté à sa taille.

Photo : Kasper Mariusz Kaproń Ofm

Frère Bigotón, qui avait connu une vie difficile dans la rue, est maintenant heureux d’être devenu l’animal de compagnie de ce monastère qui s’occupe très bien de lui.

Photo : Kasper Mariusz Kaproń Ofm

« Sa vie consiste à jouer et courir », a expliqué frère Jorge Fernandez. « Ici, tous les frères l’aiment beaucoup. C’est une créature de Dieu. »

Mais avec son habit, l’adorable chien semble avoir pris son rôle au sérieux. Apparemment, courir et jouer ne sont pas les seuls devoirs de Frère Bigotón.

Photo : Kasper Mariusz Kaproń Ofm

« [Voici] Frère [Bigotón] prêchant aux poissons », a écrit avec humour le franciscain Kasper Mariusz Kaproń qui a posté ces adorables photos en ligne.

Photo : Kasper Mariusz Kaproń Ofm

Mais surtout, le plus grand rôle de Frère Bigotón est d’aider d’autres chiens comme lui.

Photo : Kasper Mariusz Kaproń Ofm

En effet, l’adoption de Carmelo a été rendue possible grâce à l’association Proyecto Narices Frías qui espère que son histoire inspirera d’autres monastères à ouvrir leurs portes aux animaux dans le besoin.

Photo : Kasper Mariusz Kaproń Ofm

« Si seulement toutes les églises de notre pays adoptaient un chien et prenaient soin de lui comme Frère Bigotón », a écrit l’association sur Facebook. « Nous sommes sûrs que les paroissiens vont suivre son exemple. »

Source : The Dodo / Proyecto Narices Frias