Cette famille syrienne a tout perdu mais elle a refusé d’abandonner son chat bien-aimé

Plus de 400 000 personnes ont perdu la vie depuis le début de la guerre en Syrie en 2011. Plusieurs millions d’hommes, de femmes et d’enfants ont dû fuir le pays pour sauver leur vie.

Une famille, comme tant d’autres, a marché des centaines de kilomètres à travers la Turquie. Et cette famille, comme d’autres, était accompagné de son chat.

La vie du petit chaton a commencé au milieu des combats. Sa maman a été tuée par une bombe peu après sa naissance.

Photo : International Rescue Committee

Heureusement, le chaton a été sauvé des ruines d’une maison ravagée par une bombe à Damas par une famille qui l’aime tendrement.

La famille a nommé l’adorable petit félin Tabboush.

Quand la famille a réalisé qu’elle devait fuir sa maison, elle a marché des centaines de kilomètres pour arriver à Idomeni en Grèce. Bien sûr, la famille a emmené Tabboush avec elle.

Photo : International Rescue Committee

Au camp des migrants, Tabboush a apporté de la joie aux autres familles et aux enfants qui vivent sous des tentes.

« Il mange avec nous, boit avec nous, dort avec nous et se réveille avec nous », a raconté la famille à International Rescue Committee (IRC), une organisation qui a rencontré la famille lorsqu’elle était bloquée dans un camp de migrants à la frontière grecque au printemps dernier.

Photo : International Rescue Committee

« Il est ma vie », a expliqué une des jeunes filles de la famille. « Je ne pourrais pas vivre sans Tabboush. »

Photo : International Rescue Committee

Depuis cette rencontre, le personnel humanitaire a essayé de localiser la famille pour s’assurer qu’elle est arrivée dans un endroit sûr. Mais en raison du grand nombre de familles dans le besoin, cette famille n’a pas encore été retrouvée.

 

« Il fait partie de la famille », a déclaré la famille en avril. « Nous ne pourrions jamais l’abandonner. »

Source : The Dodo

[an error occurred while processing this directive]